Collation des matériaux du dossier « Près de la tombe », avec l'outil CollateX

In [1]:
from collatex import *

collation = Collation()

temoin_1938Journal = open( "textes/PresTombe/Pres_1938Journal.txt", encoding='utf-8' ).read()
temoin_NoteBleuA = open( "textes/PresTombe/Pres_NoteBleu-A.txt", encoding='utf-8' ).read()
temoin_NoteBleuB = open( "textes/PresTombe/Pres_NoteBleu-B.txt", encoding='utf-8' ).read()
temoin_1940SuisseRomande = open( "textes/PresTombe/Pres_1940SuisseRomande.txt", encoding='utf-8' ).read()
temoin_1945Air = open( "textes/PresTombe/Pres_1945Air.txt", encoding='utf-8' ).read()


collation.add_plain_witness( "Journal", temoin_1938Journal )
collation.add_plain_witness( "NoteBleu-A", temoin_NoteBleuA )
collation.add_plain_witness( "NoteBleu-B", temoin_NoteBleuB )
collation.add_plain_witness( "SuisseR", temoin_1940SuisseRomande )
collation.add_plain_witness( "Air", temoin_1945Air )

table = collate(collation, layout='vertical', output='html2')
print(table)
Journal NoteBleu-A NoteBleu-B SuisseR Air
Cimetière - - Cimetière -
de P - - - -
. - - . -
Près de la tombe Près de la tombe Près de la tombe Près de la tombe Près de la tombe
de F de F de F de F
. ., ., ., -
que j’ai que j’ai que j’ai que j’ai que j’ai
eu retrouvée avec eu retrouvée avec retrouvée avec
tant de peine tant de peine tant de peine tant de peine tant de peine
à retrouver ( à retrouver ,
- - un un
j’y étais venu j’y étais venu - - -
le ce - - -
printemps pourtant printemps pourtant - - -
. Un ). Un . Un - -
peuplier peuplier peuplier peuplier peuplier
- - - - -
tremble grésille dans le vent d’automne qui ramène sur un bref soleil les tremble grésille dans le vent d’automne qui ramène sur un bref soleil les tremble grésille dans le vent d’automne qui ramène sur un bref soleil les tremble grésille dans le vent d’automne qui ramène sur un bref soleil les tremble grésille dans le vent d’automne qui ramène sur un bref soleil les
nues gris nuées nuées nuées nuées
- - - - jaunes et
- grises grises grises grises
et jaunes et jaunes et jaunes et jaunes -
- . . . .
Une croix de chrysanthèmes Une croix de chrysanthèmes Une croix de chrysanthèmes Une croix de chrysanthèmes Une croix de chrysanthèmes
- roses, roses, roses, roses,
couchée sur couchée sur couchée sur couchée sur couchée sur
la tombe le gravier de marbre. le gravier de marbre. le gravier de marbre. le gravier de marbre.
J’ai cru qu’il y avait une abeille morte J’ai cru qu’il y avait une abeille morte J’ai cru qu’il y avait une abeille morte J’ai cru qu’il y avait une abeille morte J’ai cru qu’il y avait une abeille morte
prise - prise prise prise
dans les dans les dans les au cœur des au cœur des
pétales, mais touchée du doigt pétales, mais touchée du doigt pétales, mais touchée du doigt pétales, mais touchée du doigt pétales, mais touchée du doigt
- , , , ,
c’est c’est c’est c’est c’est
- – vivante – – vivante – – vivante – – vivante –
une de ces fausses abeilles une de ces fausses abeilles une de ces fausses abeilles une de ces fausses abeilles une de ces fausses abeilles
– vivante – qu’on voit tant dans qui hantent qui hantent qui hantent qui hantent
les jardins les jardins les jardins les jardins les jardins
de septembre. Je n’ai pas d’octobre. Pas d’octobre. Pas d’octobre. Pas d’octobre. Pas
une fleur à une fleur à une fleur à une fleur à une fleur à
jeter jeter jeter jeter fêter
là. là. là. là. là.
Je me demande Il y a peut-être des parents qui vivent encore Il y a peut-être des parents qui vivent encore Il y a peut-être des parents qui vivent encore Il y a peut-être des parents qui vivent encore
- près d’ici près d’ici -
- ... ... - ...
- Les rechercher, leur écrire – mais quoi ? Les rechercher, leur écrire – mais quoi ? Les rechercher, leur écrire – mais quoi ? Les rechercher, leur écrire – mais quoi ?
- Il y a ici un Un Un Un
- homme homme homme homme
- qui - - -
- se souvient se souvient se souvient se souvient
- et d’autre , - -
- - ici, c’est tout ici, c’est tout ici, c’est tout
- . Tout est . Tout est . Tout est . Tout est
si si si si si
je n simple : simple : simple : simple :
- MORT POUR SON PAYS MORT POUR SON PAYS Mort pour son Pays Mort pour son Pays
- - - . Vingt
- Il y a vingt Il y a vingt Il y a vingt -
- -cinq -cinq - -cinq
- ans ans ans ans
- , – , – , –
- c’était hier. D c’était hier. D c’était hier. D c’était hier. D
enverrai pas autres autres autres autres
- - - maintenant maintenant
- vivent vivent vivent vivent
- maintenant maintenant - -
- où nous vivions jadis, dans ces sombres paysages où nous vivions jadis, dans ces sombres paysages où nous vivions jadis, dans ces sombres paysages où nous vivions jadis, dans ces sombres paysages
- - faits faits faits
- de sapins de sapins de sapins de sapins
- , et et et
- de pâturages de pâturages de pâturages de pâturages
- , que les , que les que des que des
- murets croulants où s murets croulants où s murets croulants où s murets croulants où s
- ’accrochaient [mots illisibles] ’accrochaient [mots illisibles] ’accrochent les fusils ’accrochent les fusils
- rayaient d’ rayaient d’ rayaient d’ rayaient d’
une une une une une
lettre ombre couleur de neige. Un autre monde ombre couleur de neige. Un autre monde ombre couleur de neige. Un autre monde ombre couleur de neige. Un autre monde
- ... ... ...
- Mais le soleil était si doux parfois que le goût de notre vie ancienne nous revenait aux lèvres et nous restions sans rien dire Mais le soleil était si doux parfois que le goût de notre vie ancienne nous revenait aux lèvres et nous restions sans rien dire Mais le soleil était si doux parfois que le goût de notre vie ancienne nous revenait aux lèvres et nous restions sans rien dire Mais le soleil était si doux parfois que le goût de notre vie ancienne nous revenait aux lèvres et nous restions sans rien dire
- . Mais . Puis . Puis . Puis
- - - , ,
- d’un bond debout d’un bond debout d’un bond debout d’un bond debout
- - - , ,
- - déjà déjà déjà
- tu dessinais tu dessinais tu dessinais tu dessinais
- déjà - - -
- du sabre du sabre du sabre du sabre
- - nu nu nu
- quelque figure d’escrime quelque figure d’escrime quelque figure d’escrime quelque figure d’escrime
- - - , ,
- et les yeux aux jumelles et les yeux aux jumelles et les yeux aux jumelles et les yeux aux jumelles
- - - , ,
- je recommençais je recommençais je recommençais je recommençais
à à à à à
des parents ici qui ne sont pas encore morts peut-être contempler contempler contempler contempler
- - - , ,
- brouillées, bercées aux molles vagues d’ brouillées, bercées aux molles vagues d’ brouillées, bercées aux molles vagues d’ brouillées, bercées aux molles vagues d’
- un gouffre un gouffre un abîme un abîme
- d’air transparent, les forêts mortes d’un pays livré aux bêtes. d’air transparent, les forêts mortes d’un pays livré aux bêtes. d’air transparent, les forêts mortes d’un pays livré aux bêtes. d’air transparent, les forêts mortes d’un pays livré aux bêtes.
None